Si on parlait de la lune noire

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si on parlait de la lune noire

Message par Pepetta le 28.11.13 20:11

Rappel du premier message :

Vous connaissez mes limitations en astrologie... mais je connais en gros les signes et les planètes, mais il en reste une que j'arrive mal à percevoir, c'est la lune noire. Qu'est-ce que vous en connaissez ?

Pepetta

Messages : 3497
Points : 5908
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 52
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas


Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Ghis le 14.01.14 19:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
perso ,je regarde la vraie et la corrigée

Ghis

Messages : 1392
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Pepetta le 14.01.14 21:10

Merci Ghis

Pepetta

Messages : 3497
Points : 5908
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 52
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Chance1 le 14.01.14 23:49

Merci Guis c'est intéressant !
Pepetta c'est rugir que je voulais dire ha ha !
Il y a une enorme conjonction en lion qui fait qu'elle ne pouvait pas faire autrement que de vivre à fond sa maison 10.
Mais maintenant Cateyes a le temps de prendre en considération la maison 12.
Tu comprens ?

Chance1

Messages : 1716
Points : 3389
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par penthesylé le 15.01.14 10:05

j'aime beaucoup le livre de Laurence Larzul> une approche démystifié pratique et positive.Lune noire en maisons et en signes ,en aspect de conjonction avec les planètes et les nœuds lunaires,lune noire et astrologie mondiale. Tres facile a comprendre!

penthesylé

Messages : 23
Points : 1087
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 57
Localisation : le sud de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Catseyes le 15.01.14 12:12

"Tu as travaillée et travaillée (priapus en 6) mais sans pouvoir vraiment combler le vide (existentiel). Enfin maintenant tu as le temps de d'approfondir, dissiquer et analyser (vierge) les thèmes que tu aimes vraiment. L'astrologie entre autre, fait partie de la 12."

bravo Chance !! en quelques lignes tu as tout à fait cerné ma vie !! c'est fantastique et troublant   

 V 58 

Penthesylé, j'ai entendu parlé de L. LARZUL, la spécialiste de la lune noire ; faudrait que je me procure son livre

  

PS mes smileys fonctionnent à nouveau !!!

Catseyes

Messages : 2005
Points : 3766
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Chance1 le 15.01.14 12:55

Merci Cateyes, tu sais que je m'étais fait des soucis, je me disais de quoi je m'occupe...je n'arrive même pas dicerner pour moi même, mais chez toi ç'est tellement évident que ça m'a sauté aux yeux !  V 43

Chance1

Messages : 1716
Points : 3389
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Pepetta le 15.01.14 14:43

Nous avons de bonnes astrologues avec nous !  XX 82

Pepetta

Messages : 3497
Points : 5908
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 52
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Moon41 le 15.01.14 16:51

Oui, et ça fait plaisir ...

cette LN pour moi, je considérais que c'était une frustration !
en fonction du signe et de la maison

Moon41

Messages : 1263
Points : 2947
Date d'inscription : 10/08/2012
Localisation : dans les champs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Pepetta le 16.01.14 3:26

Mon, dans un autre message tu dis que ne souviens pas de tes rêves, pareil pour moi , je me demande si la position de notre Lilith n'y serait pas pour quelque chose!!!

Pepetta

Messages : 3497
Points : 5908
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 52
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Diogena le 25.10.16 17:40

C'est assez compliqué à mon avis, parce que je n'ai jamais ressenti la LN Vraie... Elle est dans un signe et une maison différents de la Moyenne.

Personnellement, je ne m'occupe que de la Moyenne du coup, parce que je la ressens beaucoup plus et puis dans les thèmes que j'ai étudiés, elle ressort bien.

Après, niveau interprétation propre, c'est pour moi l'endroit où on a vraiment un renoncement à faire, dépasser la peur aussi.

Après j'ai surtout l'impression qu'elle joue en Maison, du moins d'après mes observations.

Diogena

Messages : 164
Points : 270
Date d'inscription : 24/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Moon41 le 26.10.16 17:39

j'ai surtout l'impression qu'elle joue en Maison, du moins d'après mes observations

je suis bien d'accord!

mais je n'aime pas du tout la LN

Moon41

Messages : 1263
Points : 2947
Date d'inscription : 10/08/2012
Localisation : dans les champs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Diogena le 31.10.16 13:47

Et Priape, est ce que vous avez ressenti l'effet ?
En allant vers lui, on pourrait donc surmonter la problématique Lune Noire du thème ?

Avez-vous vécu cela ?

Diogena

Messages : 164
Points : 270
Date d'inscription : 24/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Jonathan Stern le 02.11.16 2:02

Un sujet sensible Lilith. Vraie, corrigée, moyenne, j'ai l'impression que chacun trouverait ainsi la LN qui lui conviendrait.

Après moult recherches, j'en ai déduit, en la rapprochant à la mythologie, qu'elle occasionnerait des peurs, à travers le signe dans lequel elle se trouve, pour qualifier un problème à résoudre dans le domaine qu'elle occupe.

C'est ce que j'en ai conclu, surtout après avoir lu Jacques Bériault qui a écrit un magnifique ouvrage sur elle.

Ainsi, LN ou Lilith, nous oblige à méditer sur la peur qui s'occasionne là où elle est. Ces peurs remontent de notre passé, de cette vie et autant des précédentes, dans laquelle notre mémoire subconsciente fait remonter des situations qui ont été difficiles, et qui effrayent. Cela déclenche des réactions différentes selon le signe et la maison dans laquelle elle se trouve. Vraie ou moyenne, l'écart n'est pas suffisamment grand pour changer grand chose.

Pepetta, je ne voudrais pas te faire remonter des mauvais souvenirs, mais si tu regardes cette carte, elle est l'exemple même de ce qui pourrait t'affliger.

Une grande différence d'avec la tienne, car le Soleil présent en I, fait une différence, par l'orgueil  et la violence qui en ressortent, surtout avec Jupiter qui fait abonder dans la personnalité.

Laquelle des cartes dominerait l'autre?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'ai envoyé un drone la photographier. Tu pourras remarquer dans cette carte, LN conjointe Vénus en I, peur de l'équilibre ou équilibre impossible.

Alors déjà, une personne qui ne sait pas qui elle est, problème d'identité d'elle-même, peut être, qui est le chum? Je rapporte Lilith aux peurs sans fondement, donc à Pluton/Scorpion/M-VIII.

On voit Pluton en Balance, signe de l'équilibre, MC en Scorpion, réalisation sociale chamboulée, et Soleil maître de VIII en Lion, en maison I, conjoint Jupiter maître de XII, peur de la foi ou de la confiance en soi pour cette personne. Ce qui permet de comprendre dans le cadre de cette carte, que cette personne, manquant de confiance en elle, par le Soleil gonflant sa personnalité (par Jupiter), peut avoir des réactions pas possibles.

S'agissant de toi, ta LN en I par le Sagittaire, peut-être manques-tu de confiance en toi. Par ailleurs, tu es Asc Scorpion, ce qui rend les autres "effrayés", à ton insu, ce qui peut rebondir par un questionnement de ta part, et peut en remettre une couche.

Par ailleurs, les deux Lilith formant des polarités identiques, ne pouvaient peut-être que se repousser.

Du souvenir occulté au fond de la mémoire, une solution serait de se savoir suffisamment "armé", pour réitérer une nouvelle expérience, pour éprouver la capacité à gérer. Les temps ont changé, d'autres arrivent à le faire, pourquoi pas soi.

J'ai eu à vivre l’expérimentation à transcender Lilith, il y a trois ans. Je peux dire qu'être vrai, d'être soi, franc, sans contour masqué, cela n'engage aucune responsabilité, et lorsque cela est partagé, je garanti la réussite. Les choses doivent être claires, le cœur doit être mis en avant, ça marche tout de suite, ou ça casse dans un moindre mal, autrement dit, "tu veux ou tu veux pas, si tu veux c'est bien, si tu veux pas, tant pi, mais c'est dit", et Lilith s'efface.

Ce n'est pas Lilith qui effraye, c'est ce qu'elle comporte comme erreur de communication. Tout peut tourner d'un claquement de doigt, et les résultats encouragent à nous comporter autrement, de plus en plus, et dans tous les domaines.
Voilà, ma Lune Noire du Jour, en X, conjointe au Soleil/Mercure en Scorpion et Lune par la XI, j'ai dépassé et gagné sur ma peur, d'une fin de gestion engagée il y a trois ans, et qui se déclare résolue de manière heureuse avec une amie. D'ailleurs, j'en ai fait autant avec plein d'autres personnes, avec qui des "trous noirs" subsistaient du fait de ma Lune Noire natale. Comme quoi, il n'est jamais trop tard pour bien faire, et rendre heureux tout le monde. Vive Lilith.

Jonathan Stern

Messages : 236
Points : 352
Date d'inscription : 28/08/2016
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Pepetta le 02.11.16 3:40

Jonathan, je ne pense pas manquer de confiance en moi maintenant, enfant certainement, mais je pense avoir réglé cette difficulté à prendre ma place depuis un bon moment. C'est vrai que mon ascendant scorpion peut faire peur, je suis assez plutonienne. Il y a 9  ans environ, j'ai mis un gros X sur ma vie professionnelle, un ras le bol , le bol débordait depuis un bon moment ! J'ai mis tant d'efforts pendant longtemps pour récolter, de la jalousie, des injustices, d'éternels recommencements. J'étais épuisée, je suis malade depuis. Les pieds c'est ce qui nous fait avancer, je ne pouvais plus avancer au sens propre comme figuré, je ne pouvais plus marcher. Maintenant je commence à me morfondre à la maison, j'ai de quoi m'occuper, mais le contact avec les gens me manque. Peut-être démarrer une petite entreprise si ma santé me le permet, j'y pense, je cherche l'idée . 

Depuis trois semaines je diminue l'hormonothérapie, pour éventuellement l'éliminer. C'est difficile pour le moral, je déprime sévère et je suis hyper impatiente, j'ai des transits explosifs ces temps ci. Il n'a qu'à bien se tenir   V 22 lol!

Pepetta

Messages : 3497
Points : 5908
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 52
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Catseyes le 02.11.16 8:00

Pepetta, il ne faut peut être pas trop diminuer
l'hormonothérapie car nous entrons ds le mois de
novembre qui n'est pas réputé pour être hilarant …
protèges toi 
une petite entreprise, une super idée, si j'en avais
le courage, je le ferai, les contacts me manquent
aussi 

perso, j'ai la lune noire en vierge en XII, pas le top
du top lol!

Catseyes

Messages : 2005
Points : 3766
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Pepetta le 02.11.16 10:03

Catseyes, j'y vais graduellement pour la coupure, j'en prends un jour sur deux, j'en ai parlé au pharmacien, il trouve que c'est une bonne méthode pour diminuer les effets secondaires. 

Je me trouvais très tolérante les dernières années, je pensais que c'était la sagesse, mais c'était les hormones!  V 22

Quand le soleil brille, je sors pour m'exposer au max à lumière. 

Quand j'irai en ville, j acheterai ce qu'il faut en homéopathie pour compenser un peu. Un petit complexe glandulaire. 

 Jonathan ton analyse est impressionnante, t' es vraiment doué pour l'astrologie. Bravo.

Pepetta

Messages : 3497
Points : 5908
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 52
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Jonathan Stern le 02.11.16 11:06

Merci Cats', L'astrologie, c'est la logique des astres, mais surtout à travers la nôtre, et attentifs à celle des autres, comme à soi-même, pour ne pas se laisser entraîner par notre subjectivité.

Pour cela, rien de mieux que l'observation des astres du jour dans une carte du ciel, et comment nous vivons les influences du jour, en direct. Je m'explique.

Si on apprend les bases, comme nous avons appris à lire et à écrire, comme à compter, nous avons appris à observer, à travers les histoires, nous avons expérimenté à travers l'apprentissage qui nous a été apporté, et aussi à travers son contraire, pour découvrir une part de vérité, et celle du mensonge relatif.

J'essaye de partager avec vous, ce que je pense être concret. Je vous laisse enregistrer votre ressenti, comme je poursuis d'en apprendre avec ce que vous partagez.

@Pepetta, les meilleurs médicaments que nous pouvons trouver sur le marché, sont ceux que nous pouvons trouver dans notre potager, notre verger, et les champs, comme ceux des autres, lorsqu'ils sont biologiques.

Nous avons assez de bons sens, en copiant la nature, comme je le fais avec les documentaires télévisés, par exemple, pour voir que la végétation est la plus grande source de nourriture qui se renouvelle naturellement, sans que nous en percevions ses émotions, alors que je suis persuadé qu'elle en a. Ceci, au regard de celle des prédateurs, qui se nourrissent des autres, comme ceux du centre qui sont polyvalents.

En étudiant une personnalité, je ne porte aucun jugement, en essayant d'être le plus pragmatique possible, car une personnalité est une chose extrèmement complexe, du fait qu'elle porte obligatoirement un sens, et son contraire. Notre rôle à chacun, est de trouver l'équilibre, qui varie d'un moment à l'autre, comme avec une personne et une autre. Soyons des funambules, non des somnambules. En ayant les pieds sur terre, cela n'engage pas d'autres risques, que ce que nous rencontrons psychologiquement.

Je ne détiens pas la science, je partage ce que je connais.

Jonathan Stern

Messages : 236
Points : 352
Date d'inscription : 28/08/2016
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de la lune noire

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum